[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Une double question historico-politique par abbé Claude Barthe (2006-11-20 14:47:36) Imprimer

Une double question historico-"politique" :

1°/ A supposer que l’on puisse très grossièrement distinguer trois « partis » (terme totalement inadéquat, mais bien pratique) au Concile : a) la tendance Rahner, Lercaro, etc. ; b) la tendance Lubac, Colombo etc. (celle de Paul VI) : c) et la minorité (Coetus et alentours), peut-on dire que la minorité est partiellement « responsable » de l’ambiguïté des textes conciliaires les plus discutés, en ce sens qu’elle a réellement contribué à les modérer, et donc à les faire « passer » ?



2°/ Si dans les 40 ans premières années de l’après-Concile, cette ambiguïté – ou ambivalence – a joué contre la doctrine traditionnelle, en raison du poids de la gauche sur le centre, ne peut-elle pas aujourd’hui jouer en sa faveur, dans la mesure où le pontificat de Benoît XVI semble incliner vers une alliance entre les deux autres tendances ?



L'abbé Claude Barthe
Ce message a été lisu 1634 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif Une double question historico-politique par abbé Claude Barthe (2006-11-20 14:47:36)
     images/icones/1n.gif histoire nominations épiscopales GAILLOT, etc par Presbuteros (2006-11-20 19:19:23)
         images/icones/heho.gif Je précise par Le Webmestre (2006-11-20 19:21:18)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Luc Perrin (2006-11-20 21:52:17)



5 liseurs actuellement sur le forum