[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Michel De Jaeghere (2008-12-09 19:28:24) Imprimer

Je ne suis pas votre directeur de conscience, mais il me semble que si la messe, telle qu’elle est célébrée dans votre paroisse, ne nourrit pas votre vie spirituelle, si elle n’est qu’une occasion de déchirements et de trouble, vous n’avez aucun scrupule à avoir pour quitter votre paroisse géographique. Le Saint Père a justement publié le Motu Proprio pour vous.
Pour ce qui concerne vos discussions avec vos amis agnostiques, il me semble que la situation est aujourd’hui plus claire et plus facile, dans la mesure où le catholicisme auquel vous vous référez est celui qu’enseigne Benoit XVI. Ce n’est pas vous qui avez prononcé le discours aux Bernardins ou le sermon des Invalides, c’est lui.
S’agissant de la difficulté d’attirer des amis dans des paroisses où est célébrée la messe traditionnelle, elle ne me parait pas si évidente :
1 l’habitude générale de la désobéissance et de l’anarchie joue aussi contre les ordres injustes. Le fait que de telles messes ne soient tolérées qu’à regret par certains évêques n’a à cet égard aucune importance, compte tenu du peu d’autorité morale qui reste à ce genre d'évêques.
2 Je ne crois pas que les gens « en recherche » soient d’abord en quête de chaleur humaine. Ils peuvent aussi être sensibles à la transcendance de Dieu, à la beauté de l’action liturgique, à la splendeur de la vérité catholique. On ne va pas à la messe pour s’y faire un groupe d’amis mais pour s’y unir au sacrifice du Christ.
3 Il y a aussi des traditionalistes sympathiques, tout de même. Il y a des paroisses chaleureuses, j’en connais. Je vous trouve un peu pessimiste.
4 Les querelles internes sont certes désolantes, mais elles sont liées à la situation, et à notre faiblesse humaine. Il y en a dans toutes les familles. Les pères de l’Eglise s’insultaient tout aussi violemment que nous (mais ils étaient des Pères de l’Eglise : cela leur donne des excuses que nous n’avons pas, sans doute…). Maintenant, je suis d’accord avec vous sur le fait que ces disputes ne servent pas toujours la cause, et qu’il faudrait à tout prix en revenir à la devise (de Saint Augustin, je crois…) : l’unité dans ce qui est nécessaire, la liberté dans le doute, la charité partout. Quand est-ce qu’on commence ? Je propose : tout de suite.
Très amicalement. M DeJ.

Ce message a été lisu 604 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/4a.gif Témoigner de sa foi malgré beaucoup de représentants actuels de l'Eglise par Aétius (2008-12-09 10:33:44)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Michel De Jaeghere (2008-12-09 19:28:24)



5 liseurs actuellement sur le forum