[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Christian Marquant (2008-09-08 21:10:59) Imprimer

Depuis la fin des années 60 nous demandons le droit de continuer à vivre selon une forme liturgique en parfaite symbiose avec notre foi… Depuis cette époque, nous reprenons à notre compte la belle revendication de Mgr Lefebvre qui demandait que l'on nous laisse tenter l'expérience de la tradition … Parce que l'on nous l'a refusé, nous avons été chassés de nos paroisses ( moi de saint Pierre de Montrouge, Paris ) et avons été contraints de nous replier vers des hangards ou des chapelles de fortunes.

Pourquoi refuserions-nous alors aujourd'hui ce que nous demandions hier ? Ce serait de la folie car ce que nous voulons c'est que partout dans l'Eglise la liturgie traditionnelle retrouve sa place.

Et puis n'oublions pas que de très nombreux fidèles qui ont continué de pratiquer dans leurs propres paroisses sont attachés à la liturgie traditionnelle (15 à 20 % des fidèles selon les sondages IPSOS de 2001 et CSAde 2006). Cette réalité que nous avons constatée sur le terrain pendant deux années de tractages hebdomadaires fera que demain, des fidèles qui n'allaient pas ou plus à la messe traditionnelle, le feront demain parcequ'elle sera célébrée dans LEUR paroisse.

Donc ma position est claire nous n'avons pas le droit de rester dans le Ghetto dans lequel des modernes nous ont parqués. Ce ghetto peut être plus ou moins sympathique, plus ou moins amical, plus ou moins rayonnant mais il demeure un ghetto et ne favorise pas l'enrichissement mutuel.

Ceci ne fait pas ombrage au rayonnement des communautés Ecclesia Dei. En effet, ces Communautés ont un rôle essentiel et sont indispensables pour d'innombrables raisons : formation doctrinale et liturgique des séminaristes, rôle de référence et de permanence, catéchisme et oeuvres, ensemble des sacrements et des offices liturgiques... (voir lettre 141 du 2 septembre 2008 : http://www.paixliturgique.com/WM_PLSITE/aff_lettre.asp?LET_N_ID=90). On peut déjà constater que la mise en place d'une messe traditionnelle à proximité d'une chapelle où est déjà installée une Communauté ED ne fait que renforcer l'apostolat de cette dernière. En effet, seul le "service minimum" étant le plus souvent offert aux fidèles dans le cadre des applications nouvelles du MP (la messe dominicale seulement et encore... pas forcément tous les dimanches), ces derniers qui découvrent ou redécouvrent la messe traditionnelle se tournent naturellement vers les Communautés ED voisines pour trouver tout le reste : catéchisme, scoutisme, semaine sainte...

Donc je ne crois pas que la multiplication des demandes soit un obstacle pour nos "chapelles" bien au contraire

Ce message a été lisu 615 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif Multiplication des demandes ? par Toussaint (2008-09-08 12:02:55)
     images/icones/hein.gif Pour continuer... par Justin Petipeu (2008-09-08 18:47:39)
         images/icones/neutre.gif [réponse] par Christian Marquant (2008-09-08 21:16:09)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Christian Marquant (2008-09-08 21:10:59)



2 liseurs actuellement sur le forum