[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Nicolas Senèze (2008-04-24 14:39:10) Imprimer

L'intégriste est celui qui soutient mordicus devant le pape qu'il est plus catholique que lui...

Plus sérieusement, je reprend ici une nouvelle fois la définition qu'en donnait le cardinal Lefebvre en 1957 : "l’intégrisme est à rejeter fermement ; incapable de distinguer, à l’aide des diverses notes théologiques, ce qui, dans la doctrine, est définitivement fixé, susceptible de progrès, ou laissé encore à la libre discussion des théologiens, il en arrive à vouloir arrêter tout progrès et semble se complaire en condamnations sommaires. Ceux qui sont atteints par ce mal sont souvent enclins, par ailleurs, aux généralisations hâtives."

Finalement, pour l'intégriste, le magistère de l'Eglise s'est figé au début du XXe siècle.

Ce qui relève, comme le remarquait Jean-Paul II d' "une notion incomplète et contradictoire de la Tradition. Incomplète parce qu'elle ne tient pas suffisamment compte du caractère vivant de la Tradition qui, comme l'a enseigné clairement le Concile Vatican II, «tire son origine des apôtres, se poursuit dans l'Eglise sous l'assistance de l'Esprit-Saint: en effet, la perception des choses aussi bien que des paroles transmises s'accroît, soit par la contemplation et l'étude des croyants qui les méditent en leur coeur, soit par l'intelligence intérieure qui'ils éprouvent des choses spirituelles, soit par la prédication de ceux qui, avec la succession épiscopale, reçurent un charisme certain de vérité»."
Ce message a été lisu 513 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif Quelles sont les différences par JacqHou (2008-04-23 19:15:03)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Nicolas Senèze (2008-04-24 14:39:10)



2 liseurs actuellement sur le forum