[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Entreprises Economie par Cyril Brun (2008-01-02 21:12:33) Imprimer

La question que vous posez est bien entendue plus large que l'entreprise elle même puisque l'entreprise s'inscrit dans un système économique. L'une des questions qui peut se poser est 'faut il modifier l'économie ou l'entreprise en premier?'
Les deux sont en effet intimements liées. L'économie se dote de moyens adéquats en vu des buts qu'elle se fixe. L'entreprise est un des moyens du système économique.
Si en effet une critique absolue du profit ne serait ni réaliste ni raisonnable, il convient toutefois de replacer le profit à sa juste place, ce qui nous place alors dans le champ plus vaste du bien commun et de la dignité de la personne humaine.
Dans bien des aspects de la vie économique, politique et sociale, nous avons tendance à inverser moyens et fins ou à perdre de vue les fins et absolutiser les moyens.
En ce qui concerne l'entreprise, il faut bien redire qu'elle n'est pas une structure voulue pour elle même et qu'elle n'est qu'un moyen intermédiaire pour la réalisation d'un but. Mais tout le monde n'est pas d'accord sur ce point et pour certains, l'entreprise, devenue une réalité anthropomorphique, est sa propre fin en dépendance de quoi tout doit être orienté. Pour d'autres, l'entreprise est effectivement un moyen, mais la fin ne fait pas l'unanimité. Cette divergence se retrouve dans la conception que l'on a de l'économie. Je laisse donc la définition des systèmes marxistes, libéraux ou autres, pour prendre la position chrétienne.
L'homme est l'unique fin de toute structure sociale, politique ou économique. L'entreprise est donc d'abord et avant tout un lieu non pas de ressources humaines, mais d'épanouissement de la personne humaine. Epanouissement cela veut dire que tous les aspects de la personne humaine doivent pouvoir s'exprimer, à commencer par ses talents créatifs, techniques, mais aussi sa responsabilité, son discernement et sa liberté. cela ne veut pas dire que l'entreprise doit être un système démocratique, car responsabilité ne veut pas dire nécessairement prise de décision de gouvernement. Ici la responsabilité couvre le domaine de compétence pour lequel l'employé a été recruté. cela suppose qu'il puisse ici s'épanouir pleinement.
Se pose alors la question de l'adéquation de la tâche avec les compétences de l'employé, qui relève du discernement de l'employé et de l'employeur. Les cas de crise de l'emploi qui peuvent fausser cette adéquation sont indépendante de l'entreprise et on ne peut demander à l'entreprise de modifier sa raison d'être pour intégrer un employé sous employé.
L'entreprise vise donc d'abord à la réalisation de la personne humaine à travers l''objet propre de l'entreprise qui est sa part dans le système mondial, autremùent dit ce que les agents extérieurs attendent de l'entreprise.
Ce que les agents extérieurs attendent de l'entreprise est la participation de l'entreprise à la réalisation de la fin que se fixe le système économique.
Or une foi encore, le système économique n'est pas une fin en soi et n'a de raison d'être qu'en vue de l'épanouissement de l'homme, de chaque homme, de tout homme.
Ce qui suppose que le système économique soit en dépendance non pas de lui même, mais de valeurs qui répondent à l'épanouissement de la personne humaine. Valeurs qui sont précisément les piliers de la doctrine sociale, à savoir, la dignité de la personne humaine, le bien commun, la subsidiarité...
Nous assistons depuis quelques années à une prise en compte plus importante de la personne humaine dans les éntreprises. Mais cette prise en compte repose sur le soucis d'une meilleur rentabilité de l'entreprise. Il convient donc d'être attentif à ce que cette prise en compte ne tourne pas ultérieurement au détriment de la personne.
Ainsi, il me semble qu'il faut mener une action à deux niveaux. Au niveau de l'entrêprise pour mettre l'homme au coeur de la conception de l'entreprise et au niveau mondial pour modifier la conception du système économique. Mais la base de cette modification me parait être la reconnaissance de la dignité humaine. Mais de la dignité humaine chrétienne, telle que je la développe dans mon livre.
Ce message a été lisu 567 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/neutre.gif L'entreprise et le bien commun par NéoAthanase (2007-12-31 13:16:55)
     images/icones/neutre.gif Précision par NéoAthanase (2007-12-31 13:37:17)
         images/icones/neutre.gif Entreprises Economie par Cyril Brun (2008-01-02 21:12:33)



9 liseurs actuellement sur le forum