[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Monseigneur Dominique Rey Imprimer

J’ai toujours appris, en catéchisme de persévérance, puis en formation « continue » de notre belle Religion, l’incompatibilité totale de l’appartenance à la F.M pour un baptisé, or il se trouve des prêtres et des religieux (j’en connais) qui nient cela, voire, j’en connais aussi, qui se réclament de telles ou telles loges ; si, mon humble personne le sait, je peux supposer que les épiscopes de ces prêtres aussi ? Pourquoi face à ces scandales publics les évêques ne sanctionnent-ils pas publiquement ces religieux ?

Monseigneur Dominique Rey :
J’ai écrit ce livre en voyant un certain nombre de chrétiens baptisés témoigner de leur appartenance à la franc-maçonnerie. Il m’a semblé indispensable de remettre « les pendules à l’heure ». Dans mon ministère épiscopal, je n’ai jamais été confronté jusqu’alors à l’affichage public de la part d’un clerc ou d’un religieux de son appartenance à la franc-maçonnerie. Si tel était le cas, je suivrais les dispositions que le Droit canonique m’invite à prendre.

D’où vient que depuis quelques dizaines d’années, une espèce de « tolérance » semble avoir existé au sein de l’Eglise en France face aux loges ?

Monseigneur Dominique Rey :
Précisément, ma position qui s’appuie sur l’enseignement traditionnel de l’Eglise en la matière, souligne des lignes de rupture entre le christianisme et l’appartenance à la franc-maçonnerie.
Ce message a été lisu 1467 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif Appartenance à la Franc-Maçonnerie et absence de sanctions par Semper parati
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Monseigneur Dominique Rey



5 liseurs actuellement sur le forum