[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Monseigneur Dominique Rey Imprimer

On a parfois l’impression que les évêques de France ont l’obligation de se grouper derrière les communiqués de la CEF, et les dernières déclarations de Mgr Cattenoz sur l’école catholique ont donné à beaucoup le sentiment d’une certaine gêne et d’une certaine confusion dans l’épiscopat… Il semble d’ailleurs que la CEF se soit saisie de ce débat pour plus ou moins l’anihiler par de pieuses déclarations qui aboutissent quelque part au « statu quo ». Auriez-vous l’obligeance de nous dire à quel point un évêque de France est libre de ses choix dans son diocèse ? Un évêque est pape en son diocèse, dit l’adage. Est-ce toujours vrai aujourd’hui, non seulement sur l’école mais aussi sur les autres sujets ?

Monseigneur Dominique Rey
: Chaque évêque est responsable du gouvernement de son diocèse mais il exerce son ministère sous l’autorité de l’évêque de Rome, le successeur de Pierre, et en collaboration effective et affective avec ses confrères. A titre personnel, et en respectant ces deux critères, j’assume en toute liberté dans mes orientations et mes prises de parole, cette fidélité au Magistère de l’Eglise. Mes positions personnelles en matière d’éthique de la vie ou de morale sociale, et qui ont été médiatisées, portent le souci de cette fidélité, sans tomber dans la « langue de bois ».
La collégialité épiscopale est au service de la responsabilité personnelle de chaque évêque, vis-à-vis de l’Eglise particulière dont il a la charge.
Ce message a été lisu 1197 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif Le rôle et la place de l'évêque ? par Justin Petipeu
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Monseigneur Dominique Rey



4 liseurs actuellement sur le forum