[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

OINI par Philippe Maxence (2007-10-22 22:09:52) Imprimer

Je ne pouvais pas y couper ? Ah, bon, et pourquoi ? Parce que je défends les communautés naturelles d'appartenance et que j'estime qu'un combat politique qui ne prend en compte que les structures étatiques ou l'appareil économique, est incomplet ? Parce que j'ai pris part assez stupidement à des polémiques sur le sujet qui n'ont conduit à rien ? Ou parce que un ami prêtre m'a déçu en faisant l'éloge d'une revue qui attribuait des positions à des personnalités qui ne les avaient jamais eues ? Parce que c'est devenu le dernier thème à la mode du petit monde catho qui se réchauffe les méninges en attaquant le communautarisme catholique ?
Je devrais ne pas y couper. J'ai bien envie pourtant. Mais, enfin, je ne vais pas être consommé par ma mauvaise humeur (pour une fois) :
communautarisme catholique : un OINI (objet intellectuel non identifié).
A ma connaissance (très incomplète sur le sujet), seul Rémi Fontaine défend le terme de « communautarisme catholique », en lui donnant une certaine acception. C'est une idée de Rencontre que je souffle à X.A. au passage. Pour ma part, je ne me définis pas comme communautariste ou communautarien.
Ma seule crainte est de penser que ce débat est déjà dépassé. C'est-à-dire que la République laïque, le système marchand et consumériste, a déjà atomisé la société et réduit le catholicisme à une simple communauté à côté des autres. Le système semble aller vers une organisation sociale regroupant un ensemble de communautés religieuses, ethniques, naturelles, de lobbies, etc. auxquelles ne s'imposent que la religion de la non religion : le laïcisme à la française. Je crains donc que nous soyons dans cette situation et que les gesticulations intellectuelles sur le communautarisme n'y changeront rien.
Nous devons donc entrer en dissidence par rapport à ce monde, ce qui est difficile et pas difficile. Difficile parce que le catholicisme n'est pas une religion du confort et facile parce qu'il suffit d'être catholique. Donc fidèle à l'enseignement traditionnel de l'Eglise, enracinés dans nos communautés naturelles, en rebellion permanente contre les structures de péché, en refus permanent contre le matérialisme, en contestation de la société marchande et consumériste, engagés contre un Etat illégitime sur des points importants et qu'il faut autant que possible poser le caillou qui grippera la belle machine moderne. Cela étant dit, je ne suis pas un maître à penser. Je cherche des solutions. Je tente d'y voir clair. Je m'aperçois surtout que nous sommes dans une situation qui nous impose l'humilité.
Ce message a été lisu 819 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/1v.gif La question sur LE communautarisme par Maximilien (2007-10-22 17:16:39)
     images/icones/1v.gif OINI par Philippe Maxence (2007-10-22 22:09:52)



4 liseurs actuellement sur le forum