[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Cri du coeur d'un jeune de la Diaspora canayenne par Cyrano (2007-04-30 21:01:52) Imprimer

Cher Monsieur Renaud,

Quel plaisir pour le jeune Canadien français que je suis de pouvoir vous adresser la parole. Vous êtes la preuve que sous les cendres des ruines de notre cher peuple couvent toujours les braises ardentes de notre sang. Cela me meut quand je lis vos lignes et celles de vos semblables. Je suis de l'humble avis que vous faites partie de ces signes comme le Cardinal Ouellet et son diocèse, de ces paroisses beauceronnes qui se remplissent, des 12 prêtres à être ordonner dans le diocèse de Sherbrooke, de la vigueur du monastère solesmien de St-Benoît-du-Lac (où je me rends tout ce mois mai, idée de voir si ça pourrait être ma vocation)...et toutes ces belles choses que nous n'apprendrons pas de nos chers médias du Plateau Mont-Royal.

Je suis originaire de cette terre Canayenne qu'est le brulé de Nippissing. Mes aïeux du côté de ma mère ont fait parti des gens montés du comté de Prescott-Russel pour venir bâtir pays ici durant ce qu'on pourrait considérer l'âge d'or du Canada français (1850-1960). Nous vivons une crise, comme tout le reste du Canada français, mais elle se manisfeste par l'anglicisation massive de la jeunesse. Ceux qui gardent un peu de l'ancien Canayen, sont enrôlés dans la machine culturo-politique franco-ontarienne. J'ai fait partie de ce dernier groupe et j'ai été impliqués dans les échelons supérieurs de l'intelligentsia provinciale. Seulement, mon amour de l'histoire, ma redécouverte de la foi de mon pays, et lien intergénérationnel qui a été moins malmené dans ma famille a fait en sorte que j'ai tout lâché quand l'imposture-dictature de la pensée québécoise et de ses avatars franco-patentes (ontariens, saskois..etc), leur anti-catholicisme primaire et de leur mythe préféré : la Grande Noirceur : m'ont "crevé les yeux". Maintenant, je sais que je ne suis pas quelque construction rationnelle, mais un être de cher, avec des défaut et des qualités, une mémoire et une musique : je suis un Canadien français.

Vous trouvez sans doute mon texte un peu long et diffus, mais si je me le permet, c'est pour tenter de briser mon isolement. Car je me sens seul ici. Moins en tant que Catholique qu'en tant que Canadien français (catholique, bien sûr). La Révolution tranquille a sonnez le glas de la Diaspora canayenne, et son éclatement. Laissés à nous mêmes, nous n'avons pas trop d'espoir. Je suis d'avis que sans la province Québécoise de l'ancien Canada français, nous sommes voués à la folklorisation et à l'érosion graduelle, mais trop rapide de ce qui reste de notre pays hors-Québec. Et je crois que le million restant des Canayens de la diaspora ne devrait pas être négligé par leurs frères du Québec. Si nous sommes plus anglicisés, ce processus globalement négatif a eu l'effet positif de transférer une partie de la qualité plus conservatrice des Anglais vers nos Canadiens français à Sudbury. Par conséquent nous avons à, défaut de la langue, conservé davantage de valeurs, principes et traditions qui sont moins bien préservés au Québec. Il y a toujours des ressources ici, des petits trésors qui peuvent servir dans une Contre-Révolution-pas-tranquille ..hihi..mais le temps joue contre nous. Au nom de la jeunesse d'ici qui sans en être toujours consciente crie son mal d'être, sa douleur sourde, sa perte qu'elle préssent mais ne connais pas, ce sentiment d'avoir été trahis et abandonnés par nos frères du Québec : à l'aide!!! Mais, Mr Renaud, quessé que peut faire un petit bonhomme de 18 ans dans tout ça à part témoigner, consoler, être un signe de contradiction, leur faire découvrir un peu, le peu que j'ai pu récupérer de notre amnésie dite lumineuse, cette Grande Lumière aveuglante. Je ne sais pas grand'chose, et je suis assez seul. Pouvez-vous m'aider à briser cet isolement, ou du moins m'indiquer la direction vers laquelle il me faut tourner?

Pardonnez-moi ma longueur, et ma confusion. Par contre malgré ces défauts, reconnaissez du moins l'honnêteté de mon message. J'espère que vous daignerez répondre quelques lignes à mon petit zèle épistolaire.

Vive le Canada! Vive le français et, surtout, vive la Messe!
Votre petit frère en sang et en Christ,
Christian (Cyrano)
Ce message a été lisu 780 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/coeurbrise.gif Cri du coeur d'un jeune de la Diaspora canayenne par Cyrano (2007-04-30 21:01:52)
     images/icones/neutre.gif Catholicime par Jean Renaud (2007-04-30 21:44:10)



1 liseur actuellement sur le forum