[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Précisions par Abbé Guillaume de Tanoüarn (2006-07-10 20:29:22) Imprimer


1) Mgr Lefebvre pensait que le NOM peut être invalide plus facilement que le rit traditionnel parce qu'il n'exprime pas en lui-même l'intention de l'Eglise offrant le sacrifice propitiatoire pour le salut des fidèles. Il faut une intention personnelle du prêtre qui célèbre et qui en quelque sorte s'ajoute à la carence du rit.
Lorsqu'elle ne s'ajoute pas, la carence demeure seule et alors "l'Eglise supplée" ou non au bon plaisir de Dieu.

2) L'assistance au NOM n'est pas en soi peccamineuse mais elle est peccamineuse selon le type de célébration qu'on rencontre.

3) Il est clair qu'un chrétien ne peut s'associer à la messe que s'il a la certitude qu'il s'agit du sacrifice du Christ. Dans les cas limite il vous faut agir sans concession à aucune bienpensance selon votre conscience éclairée par la foi.

4) Quant aux prêtres de la FSSPX qui interdisent à leurs fidèles d'assister à une messe avec indult, ils agissent ainsi mus par un esprit boutiquier qui n'est pas celui de l'Eglise. Cela n'empêche pas de considérer l'indult comme une autorisation du bout des lèvres qui est bien insuffisante s'agissant de l'utilisation par l'Eglise romaine de la messe romaine. Cette idée d'un indult est absente il faut le noter de la théologie du Cal Ratzinger qui a toujours préféré insister sur le caractère imprescriptible de la tradition liturgique la plus profonde.

Est-ce assez précis?

GDT
Ce message a été lisu 845 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/idee.gif Quelques questions précises par gguivarch (2006-07-10 18:34:49)
     images/icones/info2.gif Précisions par Abbé Guillaume de Tanoüarn (2006-07-10 20:29:22)



4 liseurs actuellement sur le forum