[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

le néoPrésent par Rémi Fontaine (2018-10-15 19:26:00) Imprimer

Ce n’est pas le lieu ici de revenir sur cette très douloureuse affaire, dont la partie immergée de l’iceberg reste à dévoiler. Jeanne Smits pourrait le mieux en parler. Le Forum catholique a d’ailleurs déjà abordé ce sujet en des termes plutôt justes, vu de l’extérieur, en référence avec les principes de Jean Madiran. On trouve aussi quelques éléments insuffisants mais réels sur la page Wikipedia de Présent à la rubrique « tournant éditorial (2014) ». Sans parler de mon cas personnel et des instructions qui suivent leur cours (pas moins de six procédures prud’homales parmi plus d’une dizaine de départs obligés !), je rappellerai seulement deux citations de deux anciens membres éminents de Présent, qui indiquent la mutation substantielle :
• Sur son blog, le 10 mars 2014, Yves Daoudal s’étonne comme lecteur de Présent (après en avoir été un des rédacteurs principaux pendant près de 20 ans) de ne pas connaître le nom des deux principaux membres de la nouvelle direction : « L’un des principes fondateurs de Présent était qu’il s’agissait d’un journal appartenant à ceux qui le font, un journal appartenant à ses journalistes. Je découvre que ce n’est plus le cas. Je ne sais pas depuis combien de temps. Peut-être était-ce inéluctable, je n’en sais rien. On a vu le même phénomène avec Libération. Mais le fait est là : ce ne sont plus les journalistes qui dirigent. Le communiqué signé Raphaël Dubrule est d’abord le constat que les journalistes de Présent ont perdu leur liberté. Et la destitution de Jeanne Smits en est une éloquente illustration. »
• Dans sa Lettre Aletheia du 4 juin 2014, Yves Chiron explique pourquoi il n’écrira plus dans ce journal : « Quelques mois à peine après la mort de Jean Madiran, Présent a été entrainé dans un maëlstrom inimaginable. L’histoire de cette tourmente, suscitée de l’extérieur, ne pourra jamais être écrite dans toute sa vérité, car elle devrait mettre en lumière des situations personnelles et des comportements privés qui sont en contradiction avec les positions et les valeurs défendues. La prise de contrôle du journal, qui a été réalisée non sans l’appui d’une partie de la rédaction, a été brutale… »
Ce message a été lisu 419 fois
  Envoyer ce message à un ami



La discussion

images/icones/hein.gif Pourquoi avoir rompu avec... par Bernie McDermott (2018-10-15 18:46:49)
     images/icones/1r.gif le néoPrésent par Rémi Fontaine (2018-10-15 19:26:00)



3 liseurs actuellement sur le forum