[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Abbé Claude Barthe (2018-09-24 19:49:38) Imprimer

Je me suis expliqué déjà, Cher Chicoutimi, sur ce même Forum, de manière très précise, sur ce sujet, peut-être d'ailleurs pour répondre à vos propres questions.
En résumé, j'ai toujours refusé jadis l'appellation de "sédévacantiste" et sa charge d'exclusion pour qualifier ma position qui consistait à dire que les organes du magistère avaient démissionné, ce terme pouvant être pris à divers degrés.

Quel conseil donnerais-je aux meilleurs esprits parmi ceux que l'on qualifie de tels aujourd'hui? Je leur dirais de passer de la position bellarminienne, papa hereticus depositus est, à la position cajetanienne, papa hereticus deponendus est (il doit être déposé). S'il est convaincu d'être tel, bien entendu. Passer au dépositionisme, en somme, dont ils s'apercevraient que les rangs sont très fournis aujourd'hui. Ce qui n'est pas une pirouette de ma part.
Ce message a été lisu 922 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/tao.gif À propos du sédévacantisme par Chicoutimi (2018-09-24 07:06:26)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Abbé Claude Barthe (2018-09-24 19:49:38)
         images/icones/fleche3.gif A ce sujet... par Rodolphe (2018-09-24 21:04:15)
             images/icones/neutre.gif En fait c'est LE problème du cas du pape hérétique par Abbé Claude Barthe (2018-09-24 21:23:59)



3 liseurs actuellement sur le forum