[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Jeanne Barbey (2007-01-15 19:01:08) Imprimer

Cher Thomas,
Je vous remercie de vos questions très intéressantes, auxquelles j’espère répondre sans faire trop de métaphysique de comptoir .
Comme j’en dis quelques mots dans la réponse à Stylus Phantasticus, oui j’envisage vraiment de parfaire ma formation musicale .
A présent que j’ai composé quelque chose, je fais vraiment la différence entre l’inspiration et l’écriture, chose qui n’était pas facile au début.
J’avais effectivement peur que prendre des cours dans un conservatoire ou autre, me fasse perdre ces petites idées qui pointaient leur nez et qui n’étaient pas forcement au goût du jour de la création contemporaine, étant donné que mon but n’était pas de faire de la pure création = nouveauté à tout prix, mais tout simplement de faire quelque chose de joli, enfin, que j’aimerais , sans renier le passé.
Et puis il ne faut pas oublier que le Te Deum n’était pas dans ma tête appelé à prendre une telle dimension …
Je vois maintenant mes lacunes et je pense que je suis prête à prendre des cours … puisque comme je l’ai dit , la séparation est maintenant bien nette entre inspiration et écriture, et que je n’ai plus peur de perdre mon identité ….
Concernant votre deuxième question, oui, je pense que, si j’ai un don , il vient de Dieu. Mais comme tout don, il est à faire fructifier ….Le moment de l’inspiration est un moment divin, inexplicable, à la limite de la vision (j’ai d’ailleurs souvent des idées de musique qui me viennent en rêve) mais le moment de, comment dire … "la saisie" de la vision est tout à notre charge ! Il faut décortiquer, analyser et essayer de retranscrire cette chose magique qui s’est passée en soi, et là, souvent, c’est le drame ! Car ce qu’on arrive à faire n’a rien à voir avec ce qu’on a reçu …D’un côté , c’est très frustrant et de l’autre , ça rend humble puisque c’est un peu à l’image de la nature humaine et de notre vie sur terre qui n’est rien comparée à la vie éternelle .
On a cependant une responsabilité par rapport à ce don, on voudrait vraiment pouvoir l’utiliser au mieux , et en faire profiter tout le monde ! ( et c’est là, où, quand la technique manque, on s’en veut !)

Pour mes projets musicaux, (j’ai aussi répondu sur ce sujet dans une autre question un peu similaire ..), c’est la musique sacrée qui pour l’instant m’inspire le plus, tout simplement parce la musique découle des paroles et que ces paroles me touchent beaucoup … (Au niveau de la langue, il est très plaisant d’écrire pour le latin, ça donne tout un rythme au texte) Je viendrai peut-être plus tard à quelque chose d’autre, l’opérette me tenterait assez, un texte assez drôle avec une musique légère et décalée , pourquoi pas ?

Je vous remercie cher Thomas, de vous intéresser à ces questions, j'ai remarqué que vos interventions sur le forum étaient toujours pleines de bon sens ...
Ce message a été lisu 1181 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif Autodidacte, source de l'inspiration et destination de la musique par Thomas (2007-01-12 18:11:47)
     images/icones/1a.gif Merci pour l'info par Hercule Poirot (2007-01-12 20:44:13)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Jeanne Barbey (2007-01-15 19:01:08)
         images/icones/fleur.gif Merci par Thomas (2007-01-15 19:25:16)
         images/icones/fleur.gif Une grande dame, Hiuldegarde, composait comme vous : de visions qui chantent par Glycera (2007-01-15 20:24:51)



7 liseurs actuellement sur le forum