[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Depuis l’aube des temps, Catéchèse, puis Catéchisme par abbé Jean-Pierre Putois (2018-05-28 20:29:37) Imprimer

Bonjour Monsieur,
Votre texte comprend plus de deux questions.

Pour y répondre, il faut revenir à l’étymologie du mot catéchisme.
– Il y a d’abord l’instruction (catéchèse), puis le livre qui contient cette instruction (catéchisme).
– On voit par-là que la catéchèse et le catéchisme n’étaient pas des notions étrangères au catholicisme, ni sa forme de questions et réponses.

Le symbole de saint Athanase, récité dans l’Office divin de la très Sainte Trinité, est comme une catéchèse donnant des réponses à des questions supposées. L’explication de notre sainte Religion à partir de textes comme le Symbole des Apôtres (12 articles), les 10 Commandements de Dieu et de l’Église, le Notre-Père (7 demandes), les 7 Sacrements, les 7 vertus et les 7 péchés capitaux, les 7 vertus théologales et cardinales constituait une catéchèse appelée ici ou là septénaires.

1. À votre assertion si Luther a produit le premier catéchisme. Réponse : Non.
2. Je n’ai aucune affection pour la commémoration des 500 ans de la Réforme en 2017.
3. Je crois que seul Dieu est Créateur.


Voici un extrait des Cahiers du Catéchisme, pp. 59*-60* :
C’est au grec néo-testamentaire que le latin emprunte son verbe catechizare d’où dérivera à son tour notre « catéchisme ». Le terme désigne chez les Pères latins, notamment saint Augustin (354-430), l’instruction de première initiation, lors de l’adhésion au christianisme qui s’adresse toujours à des adultes. Le plus ancien document écrit que nous ayons est la Didachè… Aux environs de l’an 400, viennent deux ouvrages qui sont des manuels s’adressant aux maîtres et leur indiquant les divers types de discours qui conviennent à des interlocuteurs d’origine et de formation différentes : l’un grec, le Discours catéchétique de saint Grégoire de Nysse (335-395) ; l’autre latin, le De catechizandis rudibus de saint Augustin. C’est au moment de la Renaissance carolingienne que l’on voit apparaître des Catéchismes par questions et réponses : – ainsi la Disputatio puerorum per interrogationes et responsiones qui s’adressait aux enfants ; la forme et la fonction modernes du catéchisme étaient nées. Au Moyen Âge, la méthode sera reprise par le chancelier Gerson (1363-1429), notamment dans son A.B.C. des simples gens.
Mais c’est – l’invention de l’imprimerie – et la nécessité de répliquer à la “Réforme protestante” (Luther (1483-1546) étant lui-même l’auteur de plusieurs Catéchismes, et suivi en cela par d’autres “Réformateurs”), qui susciteront : – tout d’abord, le Catéchisme pour les enfants (1555) de saint Pierre Canisius (1521-1597), – puis, le Catéchisme du Concile de Trente (1566), qui n’est certes pas destiné aux enfants, mais servira de référence aux Manuels à venir ; sous une forme didactique, ce Catéchisme Romain ad Parochos offre l’exposé de la doctrine définie par le Concile de Trente, en quatre parties : le Symbole, les Sacrements, les Commandements et l’Oraison dominicale. Son importante Préface en indique les objectifs : transmission de la Parole du Christ, réfutation des hérétiques, sous la forme d’un « Abrégé de toute la doctrine chrétienne »…
Ce message a été lisu 318 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/bible.gif L'origine protestante du catéchisme par Chicoutimi (2018-05-27 00:31:28)
     images/icones/neutre.gif Depuis l’aube des temps, Catéchèse, puis Catéchisme par abbé Jean-Pierre Putois (2018-05-28 20:29:37)
         images/icones/neutre.gif Le Catéchisme diocésain est un catéchisme sans polémique par abbé Jean-Pierre Putois (2018-05-28 20:30:10)



1 liseur actuellement sur le forum