[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

SECTE ? par Patrice de Plunkett (2006-05-31 18:50:29) Imprimer

Il est vrai qu'on n'entre pas dans l'Opus Dei comme dans une association. Vrai aussi qu'à notre époque, l'engagement radical fait peur : on le taxe volontiers de fanatisme. Ceci explique largement les accusations de sectarisme, et le recours à des associations antisectes. Celles-ci ont pu faire du bien face à de véritables groupes sectaires. Mais d'autres associations antisectes, détournées de leur vocation, jettent le soupçon sur les activités religieuses catholiques… et lancent des campagnes de dénonciation calomnieuses, en refusant la parole aux calomniés ! J'en donne un exemple ahurissant (la campagne contre l'école Dosnon) dans mon livre.
En tout cas, il est inadéquat de placer l'Opus Dei dans une liste de sectes, puisque cet organisme fait partie de l’Eglise catholique ! A moins de prétendre que l’Eglise aussi est une secte ?

Quant au problème des gens qui quittent l’Opus, mon enquête m’a ouvert des horizons. La psychologie joue un rôle-clé dans ces affaires. Tout ce qui demande un engagement (le mariage par exemple) devient problématique de nos jours : il y a des gens qui divorcent "bien", mais dans la plupart des cas, c'est difficile et pénible... En ce qui concerne l'Opus Dei, beaucoup de départs se passent bien : j’en donne des exemples dans mon livre, en particulier celui d’une jeune femme, ex-numéraire, qui explique en détail pourquoi elle s’était illusionnée sur sa vocation, comment elle en a pris conscience, et comment elle s'est séparée de l'Opus Dei, avec lequel elle est restée en bons termes. J'étudie aussi le cas d'un départ qui s'est très mal passé et qui a même engendré une instruction pénale (sans effet à ce jour, plusieurs années après): pour comprendre ce qui se joue en pareils cas, il faut le secours de psychologues et de psychiatres spécialisés dans l'aide aux cas de "vocation névrotique".

Alors pourquoi la rumeur noire autour des "repentis" ? Si quelqu'un divorce, personne n'y prête attention ; si quelqu'un quitte l'Opus Dei et qu'il en est amer - parfois simplement par sentiment d'échec personnel -, il trouvera immédiatement une tribune médiatique...


Une question m'est posée à propos des accusations d'une femme qui a passé vingt ans dans l'Opus Dei et qui a écrit un livre sur son expérience ? (http://www.prevensectes.com/opus13.htm). Son cas est étudié dans mon livre. Cette dame a proféré des accusations terribles, puis elle les a démenties en grande partie, avant de témoigner (récemment) de "la sainteté de Josémaria Escriva", qu'elle dit prier... Même si elle conserve des griefs contre des personnes concrètes.
Ce message a été lisu 1318 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif L'apparence sectaire de l'Opus Dei par XA (2006-05-31 17:25:12)
     images/icones/neutre.gif SECTE ? par Patrice de Plunkett (2006-05-31 18:50:29)



4 liseurs actuellement sur le forum