[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Bascule minoritaire et charismatiques par Marc Baudriller (2011-03-21 21:24:15) Imprimer

Cher Caius, votre point de vue rejoint le mien. "Les réseaux cathos manquent de structuration" dites vous, c'est le moins qu'on puisse dire. Ils me semblent plus proches de la Guerre des boutons que de l'armée romaine... Le mot de résotocratie est assez bon. Il est clair que les catholiques ont tout à apprendre dans ce domaine (voir questions précédentes).
Pourquoi ? D'abord, non, nos cathos ne sont pas plus sots que d'autres !!
Cela s'explique, me semble-t-il, par cette bascule minoritaire que nous vivons. Le catholicisme a toujours fait partie des meubles en France, de l'identité naturelle du pays, même pour les anti-cléricaux les plus virulents. Les chrétiens y étaient largement majoritaires. Lorsqu'on demandait aux Français leur religion en 1974, 87% d'entre eux se disaient catholiques. Ils ne sont plus que 67% aujourd'hui. 67% tout de même direz vous. Certes, mais un sur trois ne croit pas en Dieu, ce qui en fait un drôle de catholique. Seuls 4 à 5% pratiquent la messe dominicale. Et un collègue et ami athée, journaliste comme moi, me posait cette après-midi la bonne question : combien croient à la Résurection ? Un catholique, c'est cela me disait-il avec raison. Je ne connais pas la réponse à sa question. Sans doute bien peu.
Cela pour expliquer la bascule dont beaucoup (mais sans doute pas au Forum catholique) ne se sont pas aperçu : les catholiques sont devenus ultra minoritaires en France. Ils n'en sont pas conscients. Or qu'y a-t-il de plus faible qu'une minorité qui se prend pour une majorité ? Elle cumule les faiblesses des deux situations. C'est le cas de l'Eglise de France aujourd'hui.
Une Eglise qui représente 90% d'une population n'aide pas les catholiques. Elle aide les habitants. Nous en sommes là. Je ne sais si cela changera, sans doute. Est-ce souhaitable ? Sans doute aussi, à condition que cela ne nourrisse pas l'idée d'une citadelle catholique étanche et assiégée. Certaines associations s'attachent à trouver des emplois, je les cite dans le livre. Elles ne se limitent d'ailleurs pas aux catholiques mais affichent les principes cathos qui les guident, ce qui est leur droit le plus élémentaire.
Les catholiques vont sans doute s'organiser de ce point de vue, s'épauler davantage, développer un réflexe de minorité qui n'aura rien d'une vue de l'esprit. Mais il faudra qu'ils prennent garde de demeurer le levain dans la pâte et non un village d'Asterix bardé de piques.

Sur les charismatiques, j'ai cherché à en parler car ils représentent une des familles les plus dynamiques de l'Eglise catholique en France actuellement. Mais j'avais une grille très stricte. Je voulais raconter des grandes mobilisations ou de grandes affaires (la vente de Télérama au Monde, la survie de Témoignage chrétien, la genèse des Bernardins etc.) qui aient laissé une trace dans le grand public ces dix dernières années et qui racontent l'évolution du monde catholique, à travers des portraits d'hommes, des volets politiques et des rebondissements inattendus. Cette grande affaire, je ne l'ai pas trouvée chez les charismatiques. C'est sans doute ma faute. Mais il y a beaucoup d'autres choses que j'aurai pu (du ?) raconter et qui ne figurent pas dans ce livre de plus de 300 pages. Il fallait une fin...
Ce message a été lisu 357 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/neutre.gif Réseaux, vous avez dit réseaux?! par Caius (2011-02-12 12:43:05)
     images/icones/neutre.gif Bascule minoritaire et charismatiques par Marc Baudriller (2011-03-21 21:24:15)



2 liseurs actuellement sur le forum