[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Confusion ? ignorance ou déformation des ésprits ? par Semper parati (2010-10-24 14:45:04) Imprimer

Cher Monsieur l'abbé,


A la lecture des premiers messages , et à l'écoute de mes contemporains, fussent-ils baptisés et pratiquants, je me demande s'il n'y a pas une confusion grave entre "l'annulation de mariage" expression qui me parait douteuse, et la déclaration en nullité?

Je m'explique ( enfin , vais essayer)... : ce qui est lié dans les cieux, ne peut être délié, sauf par le représentant des cieux, du Christ lui même, le Pape. Or , me semble -t-il, le St Père ne peut contredire sur des questions de sacrement le Souverain Prêtre, donc lorsque un mariage est déclaré nul, c'est bien parce qu'il n'a jamais existé, et non parce qu'on l'annule? Me goure je?

Si le mariage n'a jamais existé, c'est qu'il y a eu un manquement dans la volonté, la matière, la forme.. Et il est normal alors, qu'il y ait une enquête afin de déterminer si oui ou non, le sacrement a été opéré.

Non contemporains semblent avoir oubliés cette idée, au "profits" d'un divorce religieux qui autoriserait par conséquent un deuxième mariage.

La formation des couples qui préparent au mariage ne vous semblent elle pas un peu " légère"... je vous pose la question car , fréquentant, à Nice, de ces couples, admirables et pieux au demeurant, je me suis rendu compte, qu'ils ne connaissaient même pas leur catéchisme... d'autre part, lorsqu'il y a plus de 25 ans de cela je me préparai au mariage, ce n'était pas Germaine Dupont et son mari qui me suivait, mais un abbé! ne serait-il bon de revenir à ce types de pratiques pleines de bons sens ?

Ce qui est en revanche certain, dixit un abbé de notre diocèse que vous connaissez bien, est que 90 % , si ce n'est plus, des mariages célébrés à l'Église ( peut être parlait -il que de notre Diocèse?), sont nuls! Dans ce cas ..pourquoi les célébrer?

Enfin, ( je sais je suis bavard), le nouveau Rituel du mariage ( je parle bien du tout dernier) me semble complet et rappelle les vérités du baptême.. Pourquoi ne l'ai je jamais vu célébré,, pourquoi chaque paroisse ou curé y va de son invention ? ( avec applaudissements et bisous dans l'Église)

j'ai terminé! juste pour vous dire, que concernant les mariages de la FSSPX, cette question a été posée par un prêtre Diocésain de Paris (tradi mais pas FSSPX) à un prêtre de l'officialité de notre diocèse, la réponse fut sans détour, oui, ils sont valides! ( A Nice, les registre de la la FSSPX sont en plus régulièrement donnés à l'évêché, ce qui n'est pas le cas des beaucoup de paroisses de ce Diocèse)


Nous espérons vous voir cet été, après le 15 aout, lors de notre pèlerinage familiale....

Que le Bon Dieu vous aide dans votre nouvelle mission, et priez pour nous, nous prions pour vous.

AMDG

Semper Parati




Ce message a été lisu 449 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif Confusion ? ignorance ou déformation des ésprits ? par Semper parati (2010-10-24 14:45:04)
     images/icones/hein.gif en tant qu'époux de "Germaine" par Stephdi (2010-10-25 19:41:18)
         images/icones/neutre.gif [réponse] par M. l'abbé Hervé Benoit (2010-10-25 19:51:54)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par M. l'abbé Hervé Benoit (2010-10-25 19:48:37)
         images/icones/1f.gif merci ... mais... , par Semper parati (2010-10-25 20:25:40)
             images/icones/neutre.gif (correspondance privée) par M. l'abbé Hervé Benoit (2010-10-25 21:27:35)



4 liseurs actuellement sur le forum