[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Veuilez excuser de n'arriver que maintenant par Castille (2010-03-22 21:47:16) Imprimer


Comment pouvez-vous imaginer une sensibilité équivalente chez chacun quand au sein d’une même personne les mêmes émotions ne seront pas suscitées par l’écoute d’un même morceau à deux moments différents ?



Je ne prétendais le contraire. Encore, il me semble que les émotions varieront mais au sein d'un même creuset. Les moments peuvent être différents dans le morceau et l'émotion pareille chez l'écouteur. Ou les émotions différentes chez l'écouteur pour le même moment dans le morceau. Les possibilités sont multiples mais elles restent finies, ainsi un morceau qui appelle des images de la nuit, peut-il tout soudain se mettre à en provoquer des diurnes?

Je n'avais pas à l'esprit une imagination sériée, qui serait égale pour tous. Car bien sûr les gens changent déja à l'intérieur d'eux-mêmes à chaque instant, et la somme de ces changements donnent un pays, une civilisation. Et pour une même personne chaque écoute déja est différente de la précédente. Oui, mille fois.

Un même morceau écrit pour évoquer la nuit, peut-il faire penser au jour, dans certains esprits. Cela s'est-il déja vu?

Ainsi nous sosmmes condamnés à devenir ces "peuplades sans musique" dont parlait Brel? C'est une bien triste perspective.

Merci de votre réponse, Monsieur.
Ce message a été lisu 388 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/neutre.gif De la musique comme d'un langage par Castille (2010-03-22 11:45:50)
     images/icones/neutre.gif à Castille par Maxence Caron (2010-03-22 20:00:01)
         images/icones/neutre.gif Veuilez excuser de n'arriver que maintenant par Castille (2010-03-22 21:47:16)
             images/icones/neutre.gif à Castille par Maxence Caron (2010-03-22 21:51:53)



5 liseurs actuellement sur le forum