[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Vaste sujet, cher Adso, par Marie-Alix Doutrebente (2009-11-09 19:42:53) Imprimer

bien souvent évoqué chez les musiciens et les chefs de choeur...

Tout d'abord, il y a des compositeurs dans les milieux "tradis", dont un que vous connaissez bien, puisque vous devez connaître son célèbre "Chartes sonne" que nous avons eu l'honneur de lancer avec lui en 1984, Gérard de Rosny.
Dans le nouveau livret de chants paru cet été, vous pourrez découvrir qu'il a écrit d'autres chants à l'usage des fidèles. Et pour tous ces chants, il a harmonisé, de façon à ce que les choristes puissent améliorer le chant. Quant aux chants des communautés nouvelles, nous sommes un peu et toujours confrontés à des mélodies très axées sur la sensibilité et un peu pauvres harmoniquement...Quant aux paroles, sont-elles mieux que celles des petits chants mièvres du XIXe ? Mais je suis d'accord avec vous pour constater que certains chants sont appréciables...

La crise que nous vivons a suscité des crispations liturgiques et donc, par exemple, l'application à la lettre des différents MP des papes du XXe siècle : de plus en plus de spécialistes du grégorien vous expliqueront qu'il faut tout chanter au cours d'une messe (introït, graduel, alleluia, offertoire et communion).
Ayant été à l'école du chanoine Roussel et après près de 30 ans d'expérience et de travail auprès de différents prêtres, il y a avant tout à faire en sorte que le chant permette la prière des fidèles, donc qu'il soit bien interprété et donc qu'en cas de manque de formation et de compétence des chanteurs, on ne chante qu'une partie, l'introït et l'alleluia par exemple et qu'on prenne soit des chants de foule à l'offertoire et à la communion, soit de la polyphonie si le choeur le permet...
Quelque soit l'endroit où nous chantons, nous avons toujours appliqué cette petite méthode et nous n'avons jamais rencontré de difficultés avec le clergé, ni avec les fidèles.
Chanter tout le grégorien est le "travail" des religieux et religieuses, me semble t-il...
Quant à vos regrets sur le manque d'interpréatation de musiciens sérieux, comme les grands liturgistes du XIXe et XXe siècle, nos contemporains manquent de culture religieuse très souvent, d'où leurs difficultés à apprécier, lorsque l'on chante du Kaltnecker, du Franck, du Poulenc, voire des musiciens contemporains. Nous rencontrons aussi cette difficulté chez les jeunes choristes...

Si vous êtes parisien, je vous propose de continuer cette conversation ensemble au détour d'une des pauses samedi prochain, il me faudrait ici la soirée pour totalement expliciter ma pensée sur le sujet...

Là encore, gardons-nous des excès de toutes parts..
Ce message a été lisu 546 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/musique.gif Du renouveau musical par Adso (2009-11-09 09:20:51)
     images/icones/fleche2.gif Vaste sujet, cher Adso, par Marie-Alix Doutrebente (2009-11-09 19:42:53)



5 liseurs actuellement sur le forum