[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Article de Presse Océan par XA (2009-03-19 13:34:26) Imprimer

Le dimanche est sacré
Presse Océan - jeudi 12 février 2009 Société. Il a écrit une lettre ouverte à Nicolas Sarkozy


Professeur d'histoire à Nantes, Michel Fauquier s'oppose au travail le dimanche. Il dit pourquoi dans un livre.
Il se dit chrétien et son look catho « tradi » au maintien un peu raide laisse à penser qu'il se sent plus proche de Benoît XVI que de Jean-Paul II. Son livre s'intitule d'ailleurs Lettre ouverte du dernier des chrétiens au premier des Français à propos de l'ouverture des magasins le dimanche (*).

Le dernier des chrétiens, c'est lui, Michel Fauquier, professeur agrégé d'histoire, enseignant en classe prépa à Nantes et à Sciences po Angers. Le premier des Français, c'est bien sûr Nicolas Sarkozy.

Pourquoi ce livre ? Parce qu'il a été « abasourdi » par l'annonce du projet du gouvernement visant à autoriser l'ouverture des commerces le dimanche. Et pas seulement en tant que catholique pratiquant attaché au « jour du Seigneur ». « Le respect du repos dominical n'est pas qu'une affaire religieuse. C'est une nécessité vitale pour toute la société ». Car même si c'est « un décret divin » qui a institué le repos hebdomadaire (« pendant six jours tu oeuvreras [...] mais le septième est un sabbat pour ton Dieu »), il y a belle lurette que le dimanche « est pour beaucoup le jour où l'on peut se lever tard et faire la sieste » plutôt que d'aller à la messe.

Ce n'est donc pas seulement en tant que chrétien que Michel Fauquier s'oppose à la banalisation du dimanche. Mais d'abord parce qu'à ses yeux, celle-ci porte en germe un vrai risque d'« atomisation de la société », déjà au bord de la dissolution : « Cela aboutira à jouer une catégorie de citoyens contre une autre : ceux qui auront droit au repos hebdomadaire et les autres ».

« Une catégorie de citoyens contre une autre »

Et qu'on ne lui dise pas que les salariés auront le choix. « Ils seront soumis à de multiples pressions. Regardez les caissières : elles ne choisissent pas leurs horaires. Pour le dimanche, ce ne sera pas différent ».

L'ouverture des magasins sera limitée à huit dimanches par an ? « Dans quelques années, on nous dira : pourquoi ne pas passer de huit à onze ? Et si on l'autorise dans certaines zones, rien n'empêchera par la suite de l'étendre à des villes entières et, finalement, à tout le pays ». Bref, il y a un vrai risque de généralisation. Si au moins, cela pouvait relancer la croissance. Mais le prof n'y croit pas. « Cela supposerait que les gens ont de l'argent de côté à dépenser le dimanche. Ce qui n'est évidemment pas le cas. Beaucoup auront donc recours au crédit. Ce sera dramatique ».

Son livre se veut « un simple rappel de règles de bon sens ». Reste à savoir si le premier des Français trouvera le temps d'y jeter un oeil.

Xavier Boussion

* Editions Tempora, 9,90 €.
Ce message a été lisu 822 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/info2.gif Le lundi 23 mars 2009, Michel Fauquier répond aux liseurs du Forum Catholique par XA (2009-03-18 08:01:28)
     images/icones/carnet.gif Recension de La Nef par XA (2009-03-19 13:29:58)
     images/icones/carnet.gif Lu sur Liberté politique par XA (2009-03-19 13:31:03)
     images/icones/carnet.gif Article de Presse Océan par XA (2009-03-19 13:34:26)



6 liseurs actuellement sur le forum