[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

êtes-vous prêt à signer… par Azerty (2008-04-23 18:51:50) Imprimer

Etes-vous prêt à signer (sans aucune réticence) les cinq textes suivants :

1. — « De même qu’il n’est permis à personne de négliger ses devoirs envers Dieu, et que le plus grand de tous les devoirs est d’embrasser d’esprit et de cœur la religion (non pas celle que chacun préfère, mais celle que Dieu a prescrite et que des preuves certaines et indubitables établissent comme la seule vraie entre toutes), ainsi les sociétés politiques ne peuvent sans crime se conduire comme si Dieu n’existait en aucune manière, ou se passer de la religion comme inutile, ou en admettre une indifféremment selon leur bon plaisir. »
(Léon XIII, encyclique "Immortale Dei")

2. — « Puisqu’il est nécessaire de professer une religion dans la société, il faut professer celle qui est la seule vraie et que l’on reconnaît sans peine, surtout dans les pays catholiques, aux signes de vérité dont elle porte en elle l’éclatant caractère. Cette religion, les chefs de l’État doivent donc la conserver et la protéger »
(Léon XIII, encyclique "Libertas")

3. — « Leur autorité [ des chefs d'État] leur a été donnée non seulement pour le gouvernement temporel, mais surtout pour défendre l’Église »
(Grégoire XVI, encyclique "Mirari vos")

4. — « Qu’il faille séparer l’État de l’Église, c’est une thèse absolument fausse, une très pernicieuse erreur. Basée en effet sur ce principe que l’État ne doit reconnaître aucun culte religieux, elle est tout d’abord très gravement injurieuse pour Dieu ; car le Créateur de l’homme est aussi le fondateur des sociétés humaines, et il les conserve dans l’existence comme il nous y soutient. Nous lui devons donc non seulement un culte privé, mais un culte public et social pour l’honorer. En outre, cette thèse est la négation très claire de l’ordre surnaturel. Elle limite en effet l’action de l’État à la seule poursuite de la prospérité publique durant cette vie. »
(Saint Pie X, encyclique « Vehementer nos »)

5. — « Une foule criminelle crie :
“ Nous ne voulons pas que le Christ règne”
Mais nous, nous vous acclamons
Comme le Roi suprême de tous.

Que les chefs des nations
Vous honorent d’un culte public ;
Que maîtres et juges vous vénèrent ;
Que les lois et les arts expriment votre royauté.

Que les drapeaux se glorifient
De se voir consacrés à vous ;
Soumettez aussi à votre doux sceptre
La patrie et tous les foyers. »
(Pie XI, hymne des vêpres du Christ-Roi - les trois strophes censurées par la nouvelle liturgie)

Donc : êtes vous prêt à signer sans réticence ces 5 textes ?

Si OUI : comment expliquez-vous qu’on ne trouve jamais cette doctrine dans « La Croix » ?

Si NON : est-ce parce que les papes en question (auxquels les "intégristes" se veulent fidèles) étaient disciples de Maurras ?

(NB : je suis gentil, j'aurais pu vous citer des textes pontificaux encore plus gênants pour vous. Par exemple sur le droit qu'à l'État d'employer la force contre la propagande des fausses religions… )

Ce message a été lisu 721 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/2a.gif êtes-vous prêt à signer… par Azerty (2008-04-23 18:51:50)
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Nicolas Senèze (2008-04-24 14:43:47)
         images/icones/4b.gif Contradiction évidente… par Azerty (2008-04-24 14:58:12)
             images/icones/neutre.gif Effectivement, votre démonstration est lumineuse ! par Une Ame (2008-04-26 11:51:12)



3 liseurs actuellement sur le forum