[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

Monseigneur Guérin par Don Marc Aillet (2007-12-20 21:50:08) Imprimer

avait beaucoup souffert depuis son jeune sacerdoce (il avait été ordonné en 1955 et était déjà blessé par beaucoup de désobéissances dont il était témoin bien avant le Concile). Son amour de la liturgie et sa compétence étaient réelles : il était oblat de Fontgombaud depuis son ordination et cérémoniare de la cathédrale de Tours dans ses premières années de ministère. Lorsque le Pape Paul VI a promulgué le nouveau Missel, il a beaucoup souffert, étant donné sa formation liturgique, de laisser le Missel dans lequel il avait été ordonné, mais il lui a semblé de bonne foi être obligé d'adopter le nouveau missel pour manifester son sens de l'Église : n'était-ce pas le missel du Pape ? C'est la première fois que l'on peut lire dans un texte officiel (le motu proprio de Benoît XVI) que de fait le missel antiquior n'a jamais été abrogé mais il faut reconnaître que les pressions officieles en France et le vide juridique quant aux normes régissant son usage ont conduit Mgr Guérin à l'abandonner … mais sans rupture de tradition ! et c'est dans un esprit liturgique traditionnel (à travers la gestuelle sacrée, l'usage du latin et du grégorien) qu'il nous a transmis son sens de la liturgie. Ses souffrances l'ont conduit sans doute à radicaliser sa posiiton face à certains tenants de la "messe de toujours" dont il avait pu souffrir aussi des excès et des mesures d'exclusion à son endroit, ce qui peut expliquer certaines réactions vives comme celles que vous avez pu connaître.
Depuis, l'eau a coulé sous le pont, les générations d'aujourd'hui ont moins souffert que les générations qui ont connu le plus fort de la crise des années 70, les Papes Jean Paul II et Benoît XVI ont fait beaucoup pour pacifier les choses, donnant une vraie légitimité à la requête de l'ancienne liturgie, pourvu que ce soit dans un esprit de filial attachement au Pape et au Concile. Comment pourrions-nous nous y opposer, même si notre communauté a été formatée par la liturgie selon le nouvel Ordo, mais avec la beauté que vous avez connue rue ND des Champs et que nous continuons d'offrir dans les paroisses qui nous sont confiées. Quant à apprendre l'usus antiquior, je ne sais pas si la Communauté en elle-même a statué. Ce que je sais, c'est que si la nécessité pastorale le requiert, il sera toujours temps de la faire. C'est ce que j'ai fait moi-même pour pouvoir célébrer comme vicaire général aussi dans la paroisse personnelle Saint-François de Paule et je remarque que l'ars celbrandi que Mgr Guérin nous avait transmis m'a aidé à entrer sans trop de difficulté dans la forme extraordinaire du rite romain.
Ce message a été lisu 914 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/1a.gif Reconnaissance à Mgr Guérin par Nemo (2007-12-20 16:07:25)
     images/icones/neutre.gif Monseigneur Guérin par Don Marc Aillet (2007-12-20 21:50:08)



6 liseurs actuellement sur le forum