[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

[réponse] par Monseigneur Dominique Rey Imprimer

Les fraternités traditionnelles ont de nombreux prêtres, souvent jeunes, qui pourraient célébrer les messes pour les paroissiens privés d'Eucharistie, privés de sacrements des malades etc. Ne pourrait-on pas faire appel à eux alors que le Motu Proprio le permet, ou plus exactement confirme que la messe tridentine n'a jamais été interdite ?

Monseigneur Dominique Rey :
Naturellement, il est possible de faire appel aux prêtres et aux communautés attachés à la forme extraordinaire du rite pour célébrer les sacrements de l’Eglise, dans la mesure où ils manifestent leur clair attachement au Magistère actuel de l’Eglise et à Vatican II. C’est ce qui se passe dans certains lieux de mon diocèse où ils collaborent à la mission de l’Eglise. Pour desservir les lieux de culte de mon diocèse, j’ai reconnu les statuts de la société des Missionnaires de la Divine Miséricorde. C’est une association cléricale qui relève du Motu proprio Ecclesia Dei. Elle est formée de deux prêtres et de sept séminaristes qui poursuivent régulièrement leurs études au séminaire diocésain.
Ce message a été lisu 1603 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif Au sujet des fraternités traditionnelles par Gentiloup
     images/icones/neutre.gif [réponse] par Monseigneur Dominique Rey



7 liseurs actuellement sur le forum