[ Me connecter ]
Nouveau message | Contacts | Inscription | Retour à la liste des messages
-> Messages récents
Afficher la discussion

beaucoup sont à cheval entre les deux camps par Presbu (2007-02-13 20:45:52) Imprimer

1) cathos "Vieux-Croyants"

ne simplifiez-vous pas beaucoup trop la fracture entre "optimistes actifs conciliaires" et "tradis apocalyptistes tendant à s'enfermer dans leurs ghettos" ? Dans la tendance du discours "constructif" des uns, type Mgr DAGENS, il y a de violents conflits entre de très virulents novateurs-casseurs , type Mgr ROUET ou Mgr JORDAN, et des centristes, type Mgr BARBARIN. Certes? ces derniers pour l'instant ménagent moins le chou traditionnaliste que la chêvre progressiste, mais certains évoluent actuellement vers une pastorale beaucoup plus équilibrée; On peut espérer qu'ils accepteront petit à petit la "réforme de la réforme".
Chez les "vétéro-ritistes", nous rencontrons aussi un éventail extraordinairement large, depuis les biritualistes heureux jusqu'aux sectaires qui n'ont rien appris et rien oublié, en passant par des nombreux prêtres très formalistes sur la liturgie, et très souples et dynamiques dans leur apostolat!
Il n'y a pas de barrière étanche entre ces deux tendances, surtout dans l'infinie variété des congrégations religieuses/ chez les "novo-ritistes" St Jean, St Martin, Chanoines de St Augustin, etc. sont bien intégrés dans ceux des diocèses qui les acceptent, avec leur style classique et leur thomisme quelquefois strict. Et ailleurs ils restent personae non gratae. Tandis que, par exemple les Petits Frères de la Mère de Dieu, à La Cotellerie, entretiennent de bonnes relations avec les vétéro-dominicains de la Fraternité St Vincent Ferrier, leurs voisins.
D'ailleurs, toute la stratégie des plus "classiques" de nos évêques est de compléter leur clergé diocésain en confiant des secteurs à de nouvelles congrégations, ou à l'Emmanuel, pourvu qu'elles soient novo-ritistes et discrètes sur les discordances entre Vatican II et la doctrine éprouvée. Ils "jouent la montre" et le découragement des vétéro-ritistes, qu'ils débauchent individuellemnt.
2) Dans notre société en mouvement permanent, les laïcs tradis sont bien plus bi-ritualistes - par la force des choses - que leurs leaders. Les "mariages mixtes intra-catholiques" entre autres rendent difficile de bâtir un vrai ghetto tradi, à la façon des Mormons ou de la Haute Socité Protestante. J'en veux pour preuve l'érosion inexorable - mais lente - de ce qui reste de la "Petite Eglise" anticoncordataire. Le phénomène russe des "Vieux-Croyants" a pu se créer et se maintenir dans un univers culturel souvent illettré et largement autarcique.
Ce message a été lisu 875 fois
  Envoyer ce message à un ami



Le Rendez-vous débat est clos. Merci de votre participation .


La discussion

images/icones/hein.gif beaucoup sont à cheval entre les deux camps par Presbu (2007-02-13 20:45:52)
     images/icones/neutre.gif I agree par Paul Airiau (2007-02-13 21:46:14)



3 liseurs actuellement sur le forum